La préparation physique pour optimiser sa posture à cheval: Pour qui ? Pourquoi ?

Dernière mise à jour : 16 nov.

Bien souvent nous accordons toute l’attention à l’entraînement du cheval. Pourtant le cavalier est un athlète qui doit acquérir un ensemble de ressources s’il veut:

tenir - fonctionner - optimiser sa pratique à cheval.



 

La préparation physique

Pour qui ?


Adopter une bonne  attitude et un bon fonctionnement à cheval est un enjeu majeur pour tous les cavaliers débutants comme professionnels.

Par le biais de la préparation physique le cavalier aura une position qui sera plus: stable, centrée, verticale et symétrique.


1️⃣ Les débutants:


En effet, savoir gérer son équilibre à l’arrêt puis les déséquilibres dans le mouvement est la première difficulté que le cavalier rencontre.


2️⃣ Les cavaliers intermédiaires voir professionnels:


Par la suite, le cavalier devra rendre son attitude et son fonctionnement optimal afin de mettre son équilibre au service de l’amélioration du fonctionnement locomoteur du cheval et l'amélioration de leurs performances.

L'attitude, le placement du corps auront un impact direct sur: l'équilibre, le mouvement du cheval.


 

La préparation physique

Pourquoi ?



1️⃣ Comme une aide:


La préparation physique du cavalier peut être  bénéfique pour développer plus facilement certaines ressources: motrices, énergétiques voir informationnelles nécessaire à l'équitation.

Par le développement de: la proprioception, la musculature, la souplesse, la coordination... le cavalier obtiendra une meilleure assiette, fixité et aisance à cheval.


2️⃣ Pour palier aux dissymétries:


Tout être humain ou animal a des dissymétries.

Si vous en avez et que vous ne les corrigez pas vous allez détériorer votre cheval. A l’inverse, si vous montez tous les jours le même cheval qui a des dissymétrie, lui aussi, pourrait perturber votre bon fonctionnement à long terme.

Un entraînement régulier hors pratique équestre permettrait donc d'éviter les fortes dissymétries.


3️⃣ Pour préserver sa sécurité:


Effectivement, si vous avez une bonne notion de votre corps dans l'espace à pieds vous pourrez plus facilement gérer les secousses à cheval et donc éviter les chutes.


4️⃣ Pour préserver sa santé:



En équitation, le cavalier va subir les secousses liées aux diverses allures du cheval. Surtout au trot et au galop, le cheval a un temps de rebond ou de projection. La colonne vertébrale du cavalier devra donc amortir les chocs. Il faut savoir que le rachis est composé d’une multitude de vertèbres et de disques intervertébraux qui ont eux pour objectif d’amortir.


Cependant si votre rachis est dans une mauvaise posture de façon récurrente et encaisse le mouvement du cheval, vos disques risques de s’user précocement. En effet si votre position de bassin est en rétroversion (dos rond), la face antérieur du disque sera comprimé puis usé voir fissuré. A l’inverse, si vous vous trouvez en antéversion du bassin (dos creux) la face postérieur des disques subiront une forte pression.

Développer les muscles du tronc ne va pas juste permettre d'avoir une jolie position à cheval mais va surtout permettre de ne pas dégrader votre intégrité physique par la répétition de mauvaises postures.




5️⃣ Pour optimiser vos performances:


L'amélioration de l'équilibre du cheval et du votre est indispensable pour améliorer vos performances.


Il existe plusieurs types d'équilibre: longitudinal, latéral.


Lorsque le déséquilibre est latéral le cheval va se "coucher", "tomber vers l'intérieur" de la courbe ou au contraire "évaser la courbe" et avoir des "difficultés à tourner plus court".

Naturellement les chevaux ont plus de poids sur les épaules que sur les postérieurs, on parle alors d'équilibre longitudinal. Quand vous êtes à cheval cela se traduit par le faites que le cheval: "met du poids vers l'avant", "accélère", "trébuche des antérieurs", "tire sur les rênes"..

Bien sûr ces déséquilibres se travaillent, s'améliorent par le biais d'exercice technique.


Cependant, si le cavalier lui aussi a déjà tendance à être déséquilibré latéralement (pencher plus d'un côté que de l'autre) ou longitudinalement (vous penchez en avant), votre cheval va compenser, se déséquilibrer encore plus.

Si au contraire, il est maître de son propre équilibre il pourra ajuster, améliorer l'équilibre du cheval par le biais de sa posture et d'exercices techniques.



Je visualise souvent le cheval comme une grande balance. Une balance qui a déjà un peu plus de poids ici ou là, vers l'avant, vers le côté. Ensuite, je me visualise à mon tour comme un poids qui pèse sur cette balance. Si je suis déséquilibrée je risque d'incliner encore plus cette balance. Si au contraire, j'équilibre parfaitement mon poids sur la balance je vais influencer positivement l'équilibre général.
 

Alors vous avez pris conscience des bienfaits de la préparation physique ?

Vous êtes déterminez à intégrer la préparation physique dans votre emploie du temps ?



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout